lundi 13 janvier 2020

A quoi sert l'homme ?


À quoi sert l’humain ? À tenir sa place dans le monde.

✅  L’humanisme occidental a favorisé non seulement une coupure entre l’homme et la nature, mais il s’est construit sur une véritable haine vis-à-vis d’elle qui finit par s’appliquer à l’humain lui-même dans le rêve de le remplacer par des machines. Le post-humanisme contemporain réalise l’humanisme dans toute sa splendeur – ou plutôt dans son désastre : il achève le fantasme mortifère de l’autonomie de l’humain par rapport au monde.

Nombreux sont les écrivains et les philosophes à avoir mis en garde contre les techniques ; mais ils l’ont fait sur un registre moral, alors que l’enjeu est écologique et spirituel. Il faut assumer l’idée que l’homme et la nature sont ontologiquement consubstantiels. À quoi sert l’humain ? À tenir sa place dans le monde.

Alternant les analyses philosophiques et les dialogues avec un penseur chinois atypique, cet essai profond, polémique et jubilatoire décloisonne l’héritage philosophique occidental en faisant appel à un animisme dont nous avons grand besoin aujourd’hui pour réapprendre à vivre dans ce monde.
   < En lire plus

1 commentaire:

rosmade a dit…

Dominique Lestel est philosophe. Il construit depuis plus de quinze ans une réflexion anthropologique originale qui pense l'homme au milieu des êtres vivants et non contre eux. Il enseigne à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, Les Origines animales de la culture (Flammarion, 2001) et L'animal est l'avenir de l'homme (Fayard, 2010). Copyright : Jérôme Panconi