jeudi 9 janvier 2020

La haine du monde


Comment le désamour de la réalité se cache sous les fausses lucidités. 

✅ Quand Chantal Delsol dénonce le véritable mal du siècle : notre désamour de la réalité.
Le xxe siècle a été dévasté par les totalitarismes qui, espérant transfigurer le monde, n'ont abouti qu'à le défigurer. Et si ces illusions ne nous avaient pas quittés ?

En effet, tout en rejetant avec force le totalitarisme comme terreur, il semble que nous ayons poursuivi les tentatives de transfiguration. Ceux qui veulent encore remplacer ce monde s'opposent aujourd'hui à ceux qui veulent le défendre et le protéger ; les démiurges s'opposent aux jardiniers.

Dans cet essai cinglant et sans compromis, Chantal Delsol définit ainsi le projet de la modernité tardive : une émancipation totale de la réalité et un désamour du passé.  En savoir +

1 commentaire:

rosmade a dit…

Philosophe, membre de l'Institut, Chantal Delsol poursuit une oeuvre majeure à la croisée de la philosophie et du politique. Elle a notamment publié, aux Éditions du Cerf, L'Âge du renoncement , Les Pierres d'angle et Le Nouvel âge des pères.